S’entrainer à lire des syllabes en imprégnation syllabique et TBI

Pourquoi s’entraîner à lire des syllabes en imprégnation syllabique et TBI ?

La méthode analytique qui nécessite le découpage du mot en phonèmes surcharge la mémoire de travail : phonèmes successifs, puis mémorisation et fusion pour l’obtention de la première syllabe, qu’il faut alors stocker, traitement
phonème par phonème de la deuxième syllabe, rappel de la première, fusion, stockage….

L’assemblage syllabique doit permettre de diminuer les efforts mnésiques.

Comment en suis-je arrivée à ces exercices ?

J’avais, il y a un long bout de temps, réalisé des tableaux de lecture.

Au cours de les recherches, j’en suis arrivée à adapter en fonction de ce que je découvraiis et de mes essais avec des élèves.

J’ai aussi découvert l’imprégnation syllabique. Voici un document qui m’a aidée.  ➡  ICI

Comment travailler à l’aide de ces fiches ?

Les enfants les apprécient beaucoup!

Pour rendre la lecture plus ludique, nous les lisons en rythme ou en chanson. 
A chaque fiche, nous décidons une façon de parler : grave, aiguë, gaie, chantée, triste…
Au début, les enfants étaient un peu gênés, maintenant, ils en redemandent.

Nous avons ajouté le rythme qui est très utile.

Par exemple :

  • frappe des mains, frappe table et lis;
  • claque des doigts, frappe et lis.

Nous avons fini par appeler cela  » La danse des syllabes » car les enfants circulent et bougent !

C’est très amusant et cela agrémente la simple lecture!

Etapes

Automatisation de la syllabe à travers des tableaux de syllabes non sémantisées !

  • au départ des mêmes phonèmes:
    pa pi po pu pé
    ma mi mo mu mé
    ta ti to tu té….
  • avec syllabes mélangées
    mu ro té fi
    la mo pi pé
  • Les consonantiques
    man-lon-sin

Plusieurs structures !

  1. Numérotées qui amènent à un jeu comme le combat naval.
  2. Sans numéros
    • écriture cursive
    • police opendyslexic

L’imprégnation syllabique a besoin d’autres exercices associés que je pratique en classe :

  1. un travail de la conscience phonologique qui, bien sûr, doit se situer sur la base de la syllabe
    ex : segmentation de syllabes avec des jetons, reconnaissance de syllabes
    identiques dans les mots, inversion, fusion, omission de syllabes…. ➡ ICI
  2. un travail de la transcription basé également sur la syllabe et qui utilise les mêmes formes de codage qu’en lecture.
    ex : dictée muette, dictée phonologique ➡ 
  3. l’utilisation des gestes Borel-Maisonny pour les enfants ayant des difficultés perceptives sur certains phonèmes/graphèmes.  ➡ 

Vous trouverez les différents fichier en cliquant sur le lien ci-dessous.

Association ds  gestes 

Pas de numérotation

Pour amener à des jeux

 Autre police adaptée   

Toutes les  versions !

Groupes consonantiques

 

Je vous parle de  » Clic et Lis  » qui est une collaboration avec LO !

Clic – IMAGE pour y arriver !

2 réflexions au sujet de « S’entrainer à lire des syllabes en imprégnation syllabique et TBI »

  • 7 février 2019 à 11:42
    Permalink

    Merci beaucoup, c ‘est exactement ce que je cherchais pour 2 de mes élèves allophones!

    Répondre
    • 9 février 2019 à 10:07
      Permalink

      Merci de prendre le temps de nous laisser un message !
      Belle continuation et au plaisir de vous lire !

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.