Le rituel du caillou pour booster la confiance en soi

Les cailloux et moi

Depuis mon plus jeune âge, j’ai toujours aimé les petits cailloux.
D’ailleurs, j’en ramène des petits de partout où je vais et mes amies m’en ramènent de leurs voyages.
Moi qui n’aime pas faire les poussières, je n’aime pas d’avoir des souvenirs sur les armoires.
Donc, dans mon jardin, j’ai un petit coin zen. Dans ce petit coin zen, il y a une amphore cassée et dans cette amphore recyclée, plein de petits cailloux. Ils sont petits et ils on chacun leur histoire de voyage et d’amitié.

Les enfants et le rituel du caillou, nos élèves et le rituel du caillou

Le rituel du caillou et les enfants, le rituel du caillou et nos élèves.

A chacun son caillou.

Au retour des vacances, je vais donner à chaque élève un petit caillou en leur disant qu’à partir d’aujourd’hui, il faut qu’ils en prennent soin car ce caillou est particulier : il est magique !
Je l’ai fait au début de cette année avec mon groupe précédent et les petits étaient à fond !
Je leur ai dit que mon chien leur a choisi de petits cailloux magiques dans la rivière.

Apprivoiser son caillou !

Et les réactions ne tardent pas :
« Ah bon Madame, mais magique comment ? »En fait, à chaque fois que vous aurez un problème, à chaque fois que vous serez malheureux, à chaque fois que vous serez heureux,… à n’importe quel moment, prenez votre petit caillou dans les mains et chuchotez-lui tout bas ce que vous avez sur le cœur. Il vous écoutera et il deviendra ainsi comme votre meilleur ami…et on peut tout dire à son meilleur ami.
« Mais Madame, c’est pas de la magie ça ! »
On va voir, prenez tous votre caillou dans la main et rapprochez-le de votre oreille pour lui dire quelque chose tout bas…
« Madame Madame, Madame, mon petit caillou m’a parlé ! » dit une élève.
« Moi aussi, il chauffe. » répondit un autre.
« Oh le mien est vivant, il a bougé dans ma main » cria une autre encore.

La plume de Dumbo ! Pour apprendre à voler, il faut y croire !

Vous voyez que j’avais raison.
A partir d’aujourd’hui, je vous demande d’en prendre soin. Vous pouvez évidemment lui donner un prénom, l’emmener avec vous à la maison, en vacances,…
« Moi j’ai peur de le perdre Madame… »
Normalement, vous ne devriez pas le perdre ! Si malheureusement vous le perdez, venez me voir pour en avoir un autre.

En version « Maîtresse »

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.