Il en faut pour être heureux et les BOOWHACKERS

Il en faut pour être heureux et les BOOWHACKERS

Vous trouverez dans cet article la partition de la chanson de Baloo.

Il y a quelques années, nous avons découvert ces instruments vraiment très intéressant permettant de jouer des partitions.

Que sont les Boomwhackers ?

Boomwhackers signifie tubes-à-sons. On les fait résonner en les frappant par terre, sur soi, entre eux ou avec une mailloche. En plastique fin, donc sans danger, ces tubes sonores sont de véritables instruments de musique. Ils permettent d’obtenir des hauteurs facilement discernables et sont très exactement accordés : Do, Ré, Mi, Fa… Ils développent la psychomotricité des enfants et facilitent également l’écoute des sons, du plus grave au plus aigu.

Le saviez-vous ?
Ils ont été inventés par l’américain Craig Ramsell… presque par hasard et grâce au tri sélectif des déchets ! Voulant jeter un tube trop long dans une poubelle trop petite, l’idée géniale lui vint de couper ce tube bien encombrant… La suite, vous la connaissez, le boomwhacker venait de naître.
Ces instruments originaux permettent l’apprentissage très simple du rythme et des notes grâce aux couleurs. Ces boomwhackers sont fabriqués en plastique spécifique et résistant pour garantir leur longévité. L’enfant peut choisir le support sur lequel il les fait sonner (mur, par terre, corps…).

Ils permettent des exploitations pédagogiques multiples : du travail rythmique au travail de chorégraphie en passant par l’accompagnement de contes musicaux.

Pour faciliter l’utilisation de ces tubes, Fuzeau a développé des compléments indispensables : le support pour le rangement, la méthode Tubes à Tubes pour une première approche des boomwhackers, le pack boomwhackers pour jouer des musiques modernes et l’ensemble livret-CD «  »123 Zik boomwhackers » » proposant un répertoire pour interpréter des titres célèbres faciles à mettre en oeuvre.

Devenus l’instrument des écoles, les boomwhackers sont même utilisés par des professionnels de la percussion.

Extrait de Fuseau Clic

La partition de « Il en faut peu pour être heureux »

Je fredonne souvent cette chanson. Donc, disons qu’elle me représente bien !

C’est pourquoi, j’avais donc demandé à ma collègue Madel de me chercher les notes.

Les voici.

Pour télécharger ➡  

 

C’est suite à une demande que je vous remets cet article qui fait partie des 400 perdus !

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.