Diapo et exercices de lecture de mots visuellement semblables

Diapo et exercices de lecture de mots visuellement semblables

Diapo et exercices de lecture de mots visuellement semblables est un exercice né d’une discussion devant une bonne glace, un jour d’été.

Pourquoi ce « Diapo et exercices de lecture de mots visuellement semblables » ?

Sur la plage, je pensais à mes élèves et puis une idée m’est venue.
Je me demandais comment reprendre après ce long temps d’absence et comment tenter de repérer les troubles de lecture.

Je pensais à mes confusions, quand sur un panneau le long de l’autoroute, fatiguée, j’avais lu sorcière, au lieu de sucrière. 

Et j’en passe.
Parfois, j’en ris, parfois je me dis qu’il faut vraiment beaucoup s’adapter pour entrer dans les normes, parfois, je maudis les normes, …

Souvent, je me dis que la différence fait la force et permet de repousser les limites, nos limites.

Voici des exercices pour lire des mots visuellement semblables.
Syllabés ou non. En version jeu ou diaporama pour la classe.
Vous rencontrerez des mots peu utilisés. C’est l’aspect morphologique qui m’intéresse, ici.

Oui, cette fois mon introduction parle de ressenti, une fois n’est pas coutume.
Une personne me le demandais.

– Où puises-tu tes idées ?

C’est en regardant la mer, parce que le sorcière de sucrière avait un goût amère. 

C’est aussi parce que ce soir, en discutant, je me rends compte que même des personnes sensibilisées et remplies de bonnes intentions n’ont pas conscience de la « sur-adaptation » de nos dys et de l’épuisement que cela peut représenter. Comment le pourraient-elles ? 

Et vous qui lisez ces lignes, à la recherche d’un exercice, en avez-vous conscience ?

 

Ceci pourrait vous intéresser.

Les logatomes : 

lire des logatomes confusion visuelle

Le travail des fonctions exécutives 

travailler les fonctions exécutives

 

Une réflexion au sujet de « Diapo et exercices de lecture de mots visuellement semblables »

  • 6 septembre 2020 à 9:54
    Permalink

    Merci pour ce travail qui va certainement m’être utile dans l’année qui arrive . Les élèves que j’aide (en RASED) sont toujours contents de travailler avec des cartes à pinces et celles-ci sont bien pensées ! Quant à ta petite question sur la fatigue, je peux dire que je ressens sur moi, en cas de fatigue une difficulté , non pas à lire, mais à utiliser les bons mots (je fais des lapsus parfois rigolos !! ), j’ai donc bien conscience que notre cerveau a besoin d’être en forme pour bien travailler ! Et c’est très bien de le rappeler.
    Je me permets aussi de te signaler qu’il y a une erreur de photo dans le premier fichier : la photo « idée » est substituée à celle de la trousse.
    Voili-voilou ! Merci encore pour tout ce que tu partages… !!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.